Synposium PADI “Future Development”

Du 22 au 30 Novembre, votre serviteur ainsi qu’une cinquantaine d’autres invités se sont retrouvés projetés des froidures zurichoises aux chaleur maldiviennes, afin de réfléchir sur les trajectoires que PADI pourrait suivre dans les années a venir.

N’y voyez pas malice, Mais l’endroit était plutot bien choisi tellement ces iles se sont adaptées a un tourisme en pleine évolution. En matière de réflexion sur des développements futurs, il y avait déja de quoi faire rien qu’en regardant autour de nous.

On notera la présence a ce symposium de Drew Richardson (PADI Worlwide), Mark Caney (PADI International), Jean Claude Monachon (PADI Worldwide) et le board de PADI Europe, Jack Lavanchy, Jurg et Ruth Belli.

L’ambiance détendue a permis de fréquentes discussions sur des sujets aussi variés que la photo, les voyages et…la plongée.

On notera également la présence de Phil Simha de SUNFISH Productions auquel certaines photos sont dues, merci a lui.

Chaque pays était représenté avec 3 clients et son Regional Manager.

Pour ma part, j’avais opté pour le croisement de marchés avec un client pour la France (Erwan Rowarch de PLONGEQUILIBRE à Paris), pour la Belgique (Jean Marc Claes de TIME TO DIVE à Hasselt) et pour la Suisse (Sébastien et Myriam Reichel de DEEP TURTLE à Préverenges).
Drew Richardson nous a fait le plaisir de passer quelques temps a découvrir le team et a échanger des informations avec les participants.

Jean Claude Monachon a également été intéressé par l’aspect cosmopolite de ce groupe qui s’est présenté a la table ou se trouvait “la crème de la crème” des propriétaires de centres qu’ils soient Course Director ou non.

La jeunesse et la passion qui animait le groupe a suscité bien des envies car tout le long du symposium, ce team a été le plus uni lors des temps libres et des repas, prompts a échanger, a s’ouvrir aux autres et a partager de nouveau avec le groupe.

Le symposium s’est ouvert sur une gifle qui nous a été mise par le trublion “trend spotter” Magnus Lindkvist, connu pour ses talents d’animateur. Il a immédiatement placé la barre au plus haut niveau tout en captivant l’ensemble de l’auditoire qui cherchait a reprendre son souffle, tant le sentiment d’être un boxeur acculé dans un coin du
ring sous une grêle de coups était ressenti.

Après trois heures d’intervention d’une qualité rarement rencontrée, Magnus nous a donné rendez vous pour une échéance très proche. Il ne connaissait rien de notre marché, a réalisé son DSD le matin même avec Mark Caney, et a souscrit immédiatement son eLearning Pour l’open water diver PADI.

La suite du séminaire a permis d’alterner entre quelques plongées le matin et les réunions de l’après midi au cours desquelles furent abordés des sujets comme le management des relations clients, l’importance des DSD, le MSD Challenge, le Nitrox, l’acquisition des spécialités pour les owsi, Project AWARE, l’évolution du eLearning, et l’évolution du marché.

Il est a noter que pour la première fois dans ce type de symposium, une réelle communication a existé entre différents pays dont la culture, la langue, et le marché sont différents.
Il n’y avait pas les gros centres ou les petits centres mais juste les plus innovants et orientés vers l’avenir. Des esprits ouverts qui se sont mis a créer un réseau des plus intéressant.

Toutes les opportunités ont été saisies, tant dans la journée, que le soir au restaurant, pour faire le point et se détendre.

Le board de PADI avait remarquablement pensé le symposium et le tout était conduit par celui qui maitrise le mieux ce genre d’intervention publiques, Thomas Sobotta, Régional Manager pour les Maldives.

Dès le début du symposium Jurg Belli nous a fait part du message que vous avez tous recu concernant le changement qui interviendra effectivement a partir du 1er février a la tête de PADI Europe. Jean Claude MONACHON qui connait bien cette entreprise en sera le pilote sous l’égide de PADI Worlwide.

Alors pour être complet il y a aussi eu des moments fantastiques dus a Eurodivers qui se sont occupés de toute la logistique et de l’encadrement de nos plongées. Merci a Susan, José et Christian d’Eurodivers.

Mais ce que je retiens c’est l’esprit d’ouverture et de partage qui a animé l’ensemble des acteurs au dela des obstacles linguistiques et culturels.

Alors merci a Erwan, Jean Marc, Myrian et Sébastien car ils ont été félicités et applaudis par une assemblée des plus exigeantes et des plus passionnées.

Allez, une petite dernière pour la route…


A bientôt,

Leave a Reply