Pour dire ou on va faut savoir ou on est. (mon GPS)

Bon, sans se poser en donneur de leçon et sans avoir non plus la science infuse mais juste en regardant ce qui se fait dans le domaine du sport loisir, arrêtons nous un moment sur le développement de vos centres de plongée.

Soyons clair, plus les plongeurs arrivent facilement jusqu’à vos portes, et moins d’efforts marketing ou processus qualité sont mis en place. c’est un peu le principe du “je fais ce que je crois être bon, mais si t’es pas content, y’ en a d’autres qui veulent embarquer!”.

On connaît les limites de ce genre de raisonnement : les contingents de plongeurs que l’on a envoyé en Espagne et qui ne s’arrêtent plus en France pour plonger nous le rappellent chaque été !

De la même façon, l’habituel “j’espère que ça sera mieux la saison prochaine” est aussi efficace qu’un cierge dans une église…ça n’éclaire que celui qui le porte, les autres restent dans le noir !

Alors si nous sommes un peu plus “gestionnaires” voici quelques conseils d’hygiène professionnelle…

Je vais forcément parler de PADI (ben oui…)et vous prenez vos certifications en ligne 2008 par le site pro, rubrique member toolbox. cliquez sur “PIC Processing Report” et vous regardez ce que vous avez fait en 2008. pour un bilan complet avec la partie “pro” que vous n’aurez pas sur PPR si vous étés centre IDC, vous pouvez demander cette info a Cédric.

Là, tempête,sous un crâne pour mensualiser le travail. combien d’OWD par mois et combien de plus puis je faire pour accroître mon activité. 10 a l’année soit 1 par mois de plus? correct ou pas correct? ça veut dire que c’est pessimiste comme accroissement si on parle d’éducation continue parce qu’un par mois si on considère que un sur deux fait l’AOWD ca veut dire 5 AOWD en plus a l’année … voila, bienvenue dans l’établissement de votre “Tableau de bord”.

Après il vous faut des stratégies pour atteindre ces objectifs : par exemple, nous savons que le eLearning sera en français cet été, donc en fait étant déjà en anglais, espagnol et allemand, il sera aussi en hollandais, italien et français…je serais vous je commencerais tout de suite a mettre une bannière et un lien depuis votre site internet car vous pouvez ainsi non seulement avoir de nouveaux étudiants en ligne et donc futurs clients mais aussi le eLearning vous rapporte vite de quoi amortir votre cotisation annuelle et cela a chaque nouveau eLearner…en plus ça ne vous coûte RIEN!

Si vous ne savez pas dans quelle direction aller, comment voulez vous donner des consignes efficaces a vos moniteurs pour le développement de votre activité…vous les laissez faire et comptez sur leur dévouement aveugle…?

“Seul celui qui sait ou il va peut dire si le vent est favorable ou pas ” disait Maitre Shifu…alors ne laissez pas le vent vous porter sur là ou vous pouvez échouer.

Comme en voiture, le tableau de bord est fait pour être regardé, et interprété car il permet de s’adapter a la réponse de la clientèle vis a vis de vos offres ou opérations ou produits.

On va être clair, vous vous sentez concerné mais ne savez pas par quel bout prendre les choses, contactez moi rapidement et je vous aiderai. Mais en 2009 plus que jamais, gouverner c’est prévoir !

Y a t il un capitaine a la barre ou doit on commencer les prières ?

A bientôt,

2 thoughts on “Pour dire ou on va faut savoir ou on est. (mon GPS)

  1. Avoir des ambitions c’est bien, se donner les moyens de ses ambitions c’est mieux.Mais pour bien naviguer, sachant ou l’on est et sachant ou l’on va ne suffit pas. Encore faut il avoir une carte.Désireux de créer une activité plongée, il me manque la carte (un business plan type pour cette activité).Où peut on trouver ce genre d’outil???Je suis certain qu’une boite à outils “j’ouvre mon club” serait utile à beaucoup.Jean

Leave a Reply