Plonger avec des arythmies

Le circuit électrique de votre coeur est l’une des pièces d’ingénierie parmi les plus sophistiquées de la nature. Dans ce circuit, des irrégularités peuvent parfois se manifester. Les arythmies sont des anomalies qui entraînent des battements de coeur anormaux, qui peuvent poser de graves problèmes de santé. Certaines arythmies, ajoutées aux médicaments utilisés pour traiter les cas graves, risquent d’être absolument contre-indiqués à la pratique de la plongée. Cependant, après avoir été déclarés aptes par un médecin qualifié, certains patients ayant des types spécifiques d’arythmies peuvent plonger. En tant que professionnel de la plongée, il est important que vous sachiez ce que sont les arythmies et quels sont leurs effets sur les plongeurs. Voici une présentation des arythmies les plus courantes:

EKG Image

Fibrillation auriculaire

La fibrillation auriculaire (ou FA), est la forme la plus courante d’arythmie. Elle se présente comme un pouls rapide et irrégulier, La FA est provoquée par des perturbations dans les signaux électriques, qui font contracter le coeur à un rythme contrôlé. De plus, la FA peut entraîner une accumulation de sang dans les oreillettes, favorisant ainsi la formation de caillots de sang et augmentant le risque d’accident vasculaire cérébral. Les causes courantes de la FA sont l’hypertension et une maladie coronarienne. Bien que certaines personnes peuvent ne jamais ressentir les symptômes de la FA malgré sa présence, celles qui souffrent de fibrillation auriculaire doivent se faire évaluer médicalement. Les personnes qui ressentent des épisodes récurrents de FA, ainsi que celles qui prennent certains médicaments pour la traiter, doivent s’abstenir de plonger.

Extrasystole

L’extrasystole est un trouble qui se manifeste par des battements du coeur irréguliers par rapport au rythme cardiaque normal. Les extrasystoles se manifestent souvent dans le ventricule, désignées sous le nom de “contractions ventriculaires prématurées”, ou CVP. Des études ont permis de découvrir que, en étant soumises à un contrôle d’une durée d’au moins 24 heures, jusqu’à 75% des personnes en bonne santé ont un CVP occasionnel. Une extrasystole, comme les CVP, ne se ressent généralement pas, mais elle est suivie par une pause du rythme cardiaque, car le système électrique du coeur se “réinitialise”. Le battement qui suit la pause est généralement plus fort qu’un battement normal, et peut être ressenti comme une palpitation. Les plongeurs souffrant d’une PVC doivent consulter leur médecin. La plupart des plongeurs ayant des PVC bénignes peuvent recommencer à plonger après une évaluation complète, dirigée par un cardiologue.

Syncope

Une syncope est une perte de connaissance soudaine, suivie d’une récupération assez rapide. Les conséquences de la syncope vont de relativement bénignes jusqu’à menaçantes pour la vie. Étant donné la possibilité d’une perte de connaissance dans ou près de l’eau, la syncope pose des problèmes spécifiques aux plongeurs et au personnel aquatique.

La syncope peut se produire soit dans l’eau, soit à la sortie. Elles peut être due à des facteurs tels que des efforts physiques intenses, la déshydratation, et le retour d’un volume de sang normal vers les extrémités. Allonger les patients victimes d’une syncope à plat sur le dos dans un environnement frais peut rapidement les faire revenir à eux. Il est vivement conseillé que les personnes souffrant de syncope s’abstiennent de plonger. Elles peuvent, cependant, être déclarées aptes à la pratique de la plongée à la discrétion de leur médecin, une fois que l’origine sous-jacente des symptômes ait été identifiée et traitée.

Pour avoir davantage d’informations sur la santé cardiaque et la plongée allez sur DAN.org/Health

H_DAN_LogoYDSA

The post Plonger avec des arythmies appeared first on PADIProsEurope.