l’Open Water Diver PADI: légendes et vérités…

myPADI

Au gré de mes visites, des appels, des mails ou autres forums, je m’aperçois que les légendes entourant PADI et sa formation phare l’Open Water Diver sont légions. Il est temps de débroussailler un peu tout ça afin que le jeune plongeur puisse s’y retrouver. Morceaux choisis d’une liste non exhaustive 😉

Est-ce que le manuel est obligatoire ?

OUI, c’est le minimum requis AINSI QUE le visionnage de la vidéo (apprentissage passif par la répétition). Tous les bons centres vous fourniront par défaut un Crew Pack incluant: le manuel, la vidéo et le carnet de plongée. L’ensemble de ce pack peut être remplacé par un produit Touch (E-Learning) qui intègre lecture, vidéo, révisions et examen final. Les photocopies et autres manuels “secs” sont contraires aux prescriptions de PADI.

 

Je peux passer mon OWD en 6 plongées ?

FAUX. l’Open Water Diver PADI répond à des normes très strictes (certifications ISO et CE). A minima, votre formation doit comporter 5 plongées en Milieu Protégé (Piscine ou départ de plage ou site incluant petit bain/grand bain, visibilité et absence de mouvement d’eau) et 4 plongées en Milieu Naturel (Mer, carrière, lac). S’il est possible de “concentrer” certaines séances MP, ne vous attendez pas à économiser des heures. Le temps importe peu: seule la maîtrise des objectifs de séance doit motiver l’instructeur. Toute impasse, raccourci ou shunt d’un ou de plusieurs éléments de formation est contraire aux prescriptions de PADI.

 

Avec mon OWD, suis-je autonome ?

Sur le principe OUI ! Mais cela reste une autonomie relative. En effet, tous les (bons) centres vous demanderont systématiquement d’effectuer sous supervision une (ou des) “Discover Local Dive” (les courants, l’absence de visibilité de certaines zones ou, a contrario, l’excès de visibilité, les mises à l’eau spécifiques,… sont autant d’éléments à intégrer lorsque l’on se réclame d’une autonomie. Les professionnels de la zone sont là pour vous montrer les spécificités locales).  De même, si votre inactivité en plongée est supérieure à un an, les Professionnels PADI vous demanderont de participer au programme “ReActivate”: y sont abordés une révision de la théorie et ainsi que des techniques de base. Vous pouvez demander à agrémenter ce programme avec des techniques spécifiques à votre niveau le plus haut.

 

Et en France ?

OUI (mais aussi sur le principe) ! Depuis 2012, chaque Directeur de Plongée décide des compétences des plongeurs. Si cet Instructeur est également PADI, c’est un peu plus facile. Outre les dispositions d’un DLD et/ou d’un ReActivate (vu précédemment), il peut parfaitement vous laisser évoluer en autonomie sur un site conforme à votre niveau. Mais il peut également vous imposer la supervision. Dans beaucoup de pays, on constate que la supervision assurée par un guide est quasi systématique: il connaît très bien le site et peut, le cas échéant, apporter son assistance. C’est donc une option à favoriser.

 

Quelle valeur doit-on accorder aux formations faites en fosses de plongée ?

UNE BONNE VALEUR ;-). Certes, ce n’est pas réellement un Milieu Naturel: en ce sens, un OWD (ou tout autre niveau supérieur) ne peut pas être validé en fosse (une tolérance existe pour les Scuba Divers et certaines spécialités). Toutefois, c’est un excellent moyen de goûter la profondeur dans un environnement serein pour maitriser les techniques de base. Pour le centre qui vous recevra pour valider votre niveau (en “vrai” milieu naturel), le gain de temps obtenu par les plongées en fosse sera l’occasion de vous présenter la suite de votre parcours en abordant, par exemple, l’Adventure Dive Navigation sous-marine (à la suite de la validation de l’OWD).

 

Comment choisir le centre qui va me former ?

http://apps.padi.com/scuba-diving/dive-shop-locator/

Sur le Locator, vous trouverez les centres qui répondent aux critères de sélection de PADI. Les centre 5*, 5*IDC et CDC sont généralement des centres de formations qui forment également des Professionnels PADI.

 

On me propose une double certification: y-a-t-il un intérêt ?

Autant que de posséder un Samsung et un iPhone simultanément pour la même carte SIM…. Clairement, non ! Choisissez votre centre d’explorations en fonction de sa réponse à votre niveau.  De plus, au-delà de l’aspect mercantile de l’achat d’une 2ème carte, la question de fond reste la qualité de la formation. Faisons une chose mais faisons-la bien !

 

Et les équivalences ?

Vaste débat !  Sur le principe, nous ne parlons jamais d’équivalence mais plutôt de reconnaissance. En ce sens, un niveau 1 français est techniquement reconnu comme un Scuba Diver (sensiblement même programme de formation, mais pas même profondeur d’évolution). Un OWD peut être reconnu comme un PA 20 (18m): (même profondeur d’évolution, ou presque, mais pas même programme). Je mets ici le lien du blog de Philippe ANTOINE, MSDT et BEES 1, gérant de l’école AP Plongée sur Paris. Je trouve cet article plutôt bien fait et clair:

http://ap-plongee.blogspot.fr/2016/03/quelles-reconnaissances-des-niveaux.html?spref=fb

Je reste à votre entière disposition pour tout renseignement ou autre éclaircissement.

 

Martial

mailto:[email protected]