Le PADI Business Academy

PADI Business Academy Photo Limassol

Ayant récemment participé au programme PADI Business Academy (PBA) à Chypre, j’ai pensé que je devais partager cette expérience positive avec vous tous. Relativement nouvelle propriétaire d’un centre de plongée, j’ai du gravir une courbe d’apprentissage vraiment raide pour faire la transition d’instructrice à propriétaire. Le marché actuel est très différent de ce qu’il était lorsque j’ai passé mon baccalauréat commercial au Royaume-Uni – il y a si longtemps de cela – le PBA m’a véritablement ouvert les yeux sur la manière de faire évoluer et fructifier Scuba Monkey.

Et cela dans trois domaines principaux:

#1: Le Marketing n’est pas une mauvaise chose, vous devez simplement connaître votre public et entreprendre une démarche personnelle. En connaissant votre public, vous le servirez mieux; c’est un service comme tous les autres. Vous pouvez le rendre appréciable – pour vous-même et vos clients potentiels. Le PBA nous a enseigné des astuces comme les mots-clés pour les sites web et l’utilisation des outils en ligne qui étaient à ma disposition depuis le début. Avant ma participation au PBA, seul mon concepteur web s’était aventuré dans ce domaine de mon entreprise. Bien sûr, il m’avait expliqué certaines choses comme Google Analytics, mais Mark Spiers (VP de PADI) a fait des présentations et a dirigé des ateliers d’application pratique qui m’ont permis une meilleure compréhension. Fantastique! Je me sens prête à mieux contrôler les choses, je suis plus optimiste sur l’avenir et beaucoup moins confuse.

#2: Le site web PADI Pros. J’utilise ce site depuis presque 10 ans et, honnêtement, je pensais connaître l’intégralité des outils dont je disposais. Absolument pas. Le PBA a revu tous les onglets dans les détails les plus minutieux. Quel choc pour moi de découvrir toutes les caractéristiques qui étaient à ma disposition depuis tout ce temps et dont je n’avais pas utilisé le plein potentiel. C’étaient des choses simples, comme la manière d’inscrire correctement votre adresse dans le localisateur de magasins, et permettre à votre centre de plongée d’être trouvé en utilisant des systèmes de navigation et des smartphones. Chypre, dans laquelle se trouve la dernière capitale divisée au monde, est bien connue pour être une île où il est difficile de s’orienter en utilisant un GPS standard…le PBA m’a donné une solution vraiment simple pour résoudre ce problème, que j’endurais depuis l’ouverture de mes portes en 2O12.

#3: Médias sociaux. J’étais la plus jeune participante à ce PBA. J’ai grandi dans un environnement riche en technologie (mon père dit toujours avec fierté qu’il possédait le premier ordinateur de l’île au début des années 1980). Je pensais honnêtement que j’allais apprendre peu de choses dans cette rubrique du PBA …après tout, j’avais déjà tout blogué et relié à mon site web, avec Twitter et Facebook…qu’y avait-il d’autre à faire? En fait, il s’avérait qu’il y en avait beaucoup. Marc a abordé tous les éléments de chaque plateforme sur laquelle j’étais active…et m’a enseigné de petits réglages et des astuces qui pouvaient augmenter ma réussite en marketing. Les choses, telles que les publications programmées sur Facebook et la manière de mettre en valeur une publication importante, sont toutes des caractéristiques qui avaient toujours été à ma disposition, mais je n’avais pas pensé à les utiliser. Le PBA m’a enseigné la valeur de ces caractéristiques, mais également comment les exploiter immédiatement. Formidable. J’ai réalisé que j’avais beaucoup à apprendre, et j’ai vraiment apprécié!

J’ai rejoint la plupart des réseaux sociaux, comme Instagram, Flicker et Pinterest…..j’en suis membre depuis un moment déjà…cependant, en m’informant sur les caractéristiques démographiques des utilisateurs de ces sites, le PBA m’a donné l’impression d’être un grain de poussière dans le monde d’Internet. J’étais inquiète en entendant dire que Facebook serait bientôt démodé, que les générations Y et Z considéraient ce réseau social comme obsolète. C’est effrayant non? Le programme PBA m’a enseigné que rester à jour avec les nouvelles tendances est essentiel pour la survie d’un centre de plongée. Malgré tout, je ne me suis pas découragée – encore une fois, le savoir est la puissance et la puissance apporte le contrôle. Les ateliers nous ont permis d’utiliser des outils gratuits, comme Animoto et Mail Chimp, afin de mieux servir nos clients et de les encourager à être plus interactifs sur tous les réseaux sociaux.

Dépassez-vous…. Le slogan du PADI Business Academy est “Exploitez la puissance”, dans sa véritable signification…Je me sens positive et dynamisée pour la saison 2015. Je recommande ce programme à tous – quels que soient la taille et l’historique de leur centre de plongée.


DSC_0021

Cet article a été rédigé et envoyé par Alexandra Dimitriou, qui a participé au programme PADI Business Academy, à Limassol en 2014.

Alexandra Dimitriou est propriétaire d’un centre de plongée à Agia Napa, Chypre. Elle est devenue plongeuse en 1992 et a reçu sa Licence en Océanographie à l’Université de Plymouth en 2003. Son amour pour l’océan a toujours été une force motrice, qui a conduit sa progression naturelle pour devenir instructrice de plongée en 2005. Elle est actuellement PADI Staff Instructor et propriétaire de Scuba Monkey Ltd.

The post Le PADI Business Academy appeared first on PADIProsEurope.

Leave a Reply