La série de nouvelles cartes de certification présente des moments que seuls les plongeurs peuvent expérimenter

PADI a collaboré avec le photographe sous-marin David Valencia pour créer une nouvelle série époustouflante de cartes de certifications. La série de cartes de remplacement “Blue Water”, édition limitée, de David Valencia, présentent trois interactions incroyables entre les plongeurs et les créatures les plus majestueuses de la planète.

Valencia, qui est aussi PADI Master Scuba Diver Trainer, nous explique: “Par le biais de ces moments et de ces images, j’espère que les gens pourront découvrir ou redécouvrir notre connexion profonde avec l’océan. Cette connexion est nécessaire pour convaincre les gens à préserver cet environnement vital pour les générations futures”. Valencia partage avec vous l’histoire qui se trouve derrière chacun de ces clichés.

Replacement Card blog 1

Baleine à bosse et plongeur, Roca Partida, Mexique

Les baleines à bosse arrivent chaque hiver dans les eaux de Baja et du Mexique du sud. Sur le site isolé de Roca Partida, un pinacle océanique de l’Île Socorro, les interactions de ces baleines avec les humains ont augmenté au cours de ces dernières années. Au début d’une de nos plongées, une femelle s’est dirigée droit sur nous et s’est arrêtée devant le groupe. Elle y est restée, en apesanteur, sans bouger, sauf un mouvement de godille avec ses immenses nageoires pectorales. Son oeil géant nous regardait, tandis que nous restions à une distance respectueuse. Observer un être vivant aussi large qu’un sous-marin est une expérience difficile à exprimer avec des mots. Elle est restée avec nous pendant environ 25 minutes, puis est remontée vers la surface, la queue en l’air, comme pour jouer. Elle a pris quelques inspirations, puis a replongé vers le groupe. Les plongeurs sont remontés émerveillés – cela a été l’expérience la plus fantastique de leur vie.

Replacement Card blog 2

Banc de carangues, Parc national marin de Cabo Pulmo, Mexique

Cabo Pulmo est un parc marin national, situé à 112 kilomètres/70 miles au nord-est de Cabo San Lucas, Mexique. Cabo Pulmo est devenu un sujet de fierté pour cette petite communauté, et pour tout le Mexique. Il n’y a pas si longtemps, Cabo Pulmo était un village communautaire de pêcheurs auto subsistant: les familles pêchaient dans la région depuis des générations. Puis, selon les anciens, les poissons se sont fait de plus en plus rares et moins gros qu’autrefois. Les habitants créèrent alors un grand mouvement pour préserver la zone, et en 1994, Cabo Pulmo est devenu un parc marin national. À présent, la communauté préserve la zone et la vie marine qui y réside. Elle partage cet endroit si particulier avec les plongeurs du monde entier.

Ce banc géant de carangues est devenu iconique, et a contribué à la réussite du parc marin. La taille du banc est impressionnante – il peut occuper un espace aussi grand qu’un terrain de basket, et sa hauteur est d’environ 15 mètres/50 pieds. Sur ce cliché, je suis mon binôme, Adil, qui filme depuis l’intérieur du banc. Finalement, lorsqu’il émerge du milieu du banc de carangues, deux mérous goliath se tiennent devant lui. Puis, les carangues se séparent lentement et forment un joli cadre autour de mon ami et des mérous.

Replacement Card blog 3

Raie manta géante du Pacifique et plongeur, Île San Benedicto, Mexique Les mantas géantes du Pacifique sont gracieuses à tous points de vue. Il n’est pas étonnant que les plongeurs viennent du monde entier contempler ces paisibles géants. Cependant, les mantas sont inscrites comme “vulnérables” par l’IUCN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature). Dans certaines parties du monde, ces mantas deviennent de plus en plus rares, car elles font face à la pression persistante de la pêche.

Dans l’île Socorro, au Mexique, située à 400 kilomètres/250 miles au sud-ouest de Cabo San Lucas, les interactions avec les mantas sont fantastiques. Ce n’est pas seulement le fait de les voir qui rend ces plongées si spéciales, mais c’est également ce genre d’interactions avec des animaux. Au plus grand plaisir des plongeurs, les mantas apprécient les bulles qui leur chatouillent le ventre – elles restent autour des bulles tant qu’il y a des plongeurs. C’est une scène fantastique, qui permet également aux plongeurs d’avoir une perspective unique du comportement de ces créatures. Pendant cette plongée, tandis que nous jouons avec les mantas, mon binôme, Adil, filme, lorsqu’une manta noire se faufile lentement entre nous deux. Cette grande manta (4 mètres/16 pieds d’une aile à l’autre) était en train de planer au-dessus de moi pour être sous mes bulles. Tandis qu’elle profitait de mes bulles, j’ai regardé ses yeux et compris que l’animal analysait notre interaction. Son manège a continué tout au long de notre plongée.

dsfds

La série cartes de remplacement, édition limitée David Valencia “Blue Water”, sera disponible à partir du 1er juillet 2015 pour les Professionnels PADI et les élèves plongeurs, via le Centre de traitement en ligne sur le Site PADI Pros.

Pour voir davantage de photographies de David Valencia, allez sur david-valencia.com.

The post La série de nouvelles cartes de certification présente des moments que seuls les plongeurs peuvent expérimenter appeared first on PADIProsEurope.

Leave a Reply