Faire plonger des “PADI” en France

Cela fait plusieurs fois que des plongeurs PADI m’écrivent me faisant part de leur colère vis à vis des difficultés de la plongée en France pour ceux qui ont un brevet étranger !…Et pourtant notre Code du Sport donne un moyen ‘’relativement’’ simple permettant d’accueillir un plongeur n’ayant pas de brevet français ou CMAS sur notre territoire, c’est le ‘’Certificat de Compétence’’.
Il vous permet de rester dans les directives de la loi, et d’intégrer un plongeur sans l’obliger à passer un brevet français, s’il n’en exprime pas le désir.

Voici donc le texte officiel :

Les moniteurs titulaires du niveau 3 d’encadrement, adhérents d’un des organismes membre de droit du comité consultatif, peuvent établir un certificat de compétence à l’issue d’une ou de plusieurs plongées d’évaluation organisées dans le respect du présent code. Les plongeurs bénéficiaires de ce certificat obtiennent des prérogatives identiques à celles référencées dans le tableau figurant à la présente annexe, mais ne dépassant pas celles du niveau 3 (P 3).
« Ce certificat reste la propriété du moniteur, il n’est pas remis au plongeur et n’est valable que dans le cadre de l’établissement qui l’a délivré. »

Ce texte fait partie de l’annexe III-14 traitant du niveau de pratique des plongeurs et des équivalences de prérogatives dans les articles A. 322-72 et A. 322-81 du Code du Sport, corrigé par l’arrêté du 28 février 2008

La procédure est claire : faire une ou plusieurs (si l’on a un doute sur le niveau du plongeur) plongées et délivrer un ‘’Certificat de Compétence’’ certifiant que tel plongeur après la plongée d’évaluation est estimé être au niveau de tel brevet français.

Je trouve qu’appliquer régulièrement cette directive faciliterait l’accueil des plongeurs ne possédant pas de brevets français. Même si l’application quotidienne sur le terrain est loin d’être parfaite : obligation de bloquer un encadrant certifié, difficulté d’évaluer des groupes de plongeurs,….et encore d’autres sûrement.

Certains vont se dire ‘’Mais de quoi se mêle-t-elle ?’’…tout simplement du plaisir des plongeurs, et cela me désole quand je vois des plongeurs du nord de l’Europe traverser la France pour aller en Espagne ! Alors bien sûr dans ma position je souhaiterais que tous les brevets soient reconnus et que tous les plongeurs soient libres de plonger dans leurs prérogatives ….En attendant ces temps meilleurs, le certificat de compétence reste une valeur sûre.

Fabienne Martinie
Course Director PADI
MF2 – BEES 2ème degré
Email : [email protected]

Leave a Reply