Entretien avec le PADI Elite Instructor: Stefano Busca, PADI Course Director

Stefano Busca, PADI Course Director, a obtenu le statut PADI Elite Instructor 2016 – un prix qui reconnaît les efforts et les accomplissements des Instructeurs PADI les plus performants dans le monde.

Nous nous sommes entretenus avec Stefano, pour découvrir ce que signifie pour lui être un PADI Elite Instructor, ainsi que pour connaître ses accomplissements et futurs projets en tant que Professionnel PADI.


Qu’est-ce qui vous a inspiré à devenir un Pro PADI?                                                   J’ai toujours adoré les sports en extérieur et mon rêve était de travailler dans l’industrie du sport. Lorsque je suis devenu plongeur et que j’ai commencé à rencontrer des personnes positives, j’ai immédiatement su que c’était la chance de concrétiser mon rêve.

De quelle manière pensez-vous avoir personnellement et professionnellement changé au cours de votre évolution vers le statut Elite Instructor?                              À l’heure actuelle, de nombreuses personnes sont attirées par la plongée sous-marine pour échapper à la routine quotidienne, aux problèmes et aux obligations habituelles qui font partie de leur vie. Je pense qu’un Instructeur accompli doit pouvoir proposer autant d’activités de plongée que possible (loisir, spécialités, tec), afin de répondre aux besoins et aux desiderata des clients. Personnellement, c’est exactement ce que j’ai fait!

Parmi les cours PADI, quels sont ceux que vous préférez enseigner et pourquoi?   À présent, je peux enseigner presque toutes les spécialités en circuit ouvert. J’adore plonger et enseigner dans n’importe quel environnement, bien que mes préférences aillent à la plongée profonde et à la plongée sur épave, en particulier aux plongées loisir en configuration technique. Les programmes TecRec offrent à l’instructeur et au client la chance de plonger dans un environnement accessible à peu de gens, sauf à une sorte de groupe d’élites, pour lesquels préparation technique et condition physique sont des prérequis vitaux.

Que considérez-vous comme étant la plus importante réalisation de votre carrière dans la plongée?                                                                                                         Devenir PADI Course Director! Avoir la possibilité de transmettre ma passion, tout en formant non seulement des élèves, mais aussi des instructeurs, est vraiment ma plus grande récompense.

Qu’est-ce que la plongée vous donne que rien d’autre ne peut vous donner?          La plongée me donne la possibilité d’échapper à ma vie quotidienne et de pénétrer dans un environnement où l’interaction avec la vie marine est si intense que tout le reste disparaît. Un moyen de fuir la réalité!

Au cours de votre carrière dans la plongée, avez-vous dû surmonter des peurs, des défis ou des obstacles pour atteindre votre position actuelle?                  L’engagement pour parvenir là où j’en suis a été considérable. Le système PADI de formation de plongeurs est cependant, très efficace et systématique à tous les niveaux. Croyez simplement en ce que vous faites et concentrez-vous. C’est ainsi que vous réussirez!

Pensez-vous avoir transformé la vie des autres grâce à la plongée?                      Absolument! Les gens découvrent une activité extraordinaire et passionnante. Depuis quelques temps, il y a davantage d’élèves qui commencent la plongée avec l’objectif de devenir professionnels; nombreux parmi eux deviennent des instructeurs travaillant à plein temps dans la plongée. Jusqu’alors, j’ai formé des instructeurs qui sont partis travailler sur les plus belles destinations au monde: mer Rouge, Maldives, Micronésie, etc.

Pourriez-vous décrire en quelques phrases la manière dont vous persuaderiez un non plongeur d’apprendre à plonger?                                                                               Il existe une très bonne vidéo, sur Internet, qui montre la différence entre la vie d’un employé de bureau et celle d’un instructeur de plongée. Lever matinal et routine quotidienne en ville pour l’employé de bureau; plage et mer pour l’instructeur. En quelques minutes, vous avez la représentation de ce qu’est le style de vie de la plongée.

En tant que PADI Elite Instructor, comment ressentez-vous le fait d’être reconnu comme l’un des instructeurs parmi les plus productifs en 2016?                               Être Elite Instructor est vraiment une immense reconnaissance du travail effectué et un stimulant pour s’améliorer. En 2016, j’ai délivré plus de 200 certifications: c’est difficile à battre. Mais la chose importante est de toujours faire de son mieux, sans trop se concentrer sur un seul but; si vous faites votre travail du mieux que vous le pouvez, vous atteindrez toujours de nouveaux objectifs importants.

Que signifie “My PADI pour vous?                                                                             Pour moi, My PADI, est un style de vie, une chance de concrétiser ses rêves! L’une de mes citations préférées est: “Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie”.

Que diriez-vous aux autres PADI Instructors qui espèrent devenir Elite Instructors?Je leur conseillerais de travailler du mieux qu’ils peuvent, en adhérant aux standards et aux procédures de la meilleure agence de formation de plongeurs au monde…PADI!

The post Entretien avec le PADI Elite Instructor: Stefano Busca, PADI Course Director appeared first on PADI Pros Europe.

Entretien avec la PADI Elite Instructor: Kerrie Eade, PADI Course Director

 

Kerrie Eade, PADI Course Director et propriétaire du PADI 5 Star IDC Center Ocean Turtle Diving, a obtenu le statut PADI Elite Instructor 2016 – un prix qui reconnaît les efforts et les accomplissements des instructeurs PADI les plus performants dans le monde.

Nous nous sommes entretenus avec Kerrie, pour découvrir ce que signifie pour elle être un PADI Elite Instructor, ainsi que pour connaître ses accomplissements et futurs projets en tant que Professionnelle PADI.


Qu’est-ce qui vous a inspirée à devenir Pro PADI?                                                      J’ai appris à plonger dans les années 90 alors que j’étais entourée de plongeurs masculins. Je pensais, déjà à cette époque, que davantage de femmes devraient se lancer dans la plongée, autant au niveau loisir que professionnel. Comme j’adore le défi et que je voulais me prouver quelque chose dans le milieu de la plongée, après avoir effectué mon cours PADI Rescue Diver, j’ai décidé de devenir PADI Divemaster. Le reste, c’est de l’histoire!

De quelle manière pensez-vous avoir personnellement et professionnellement changé au cours de votre évolution vers le statut de Elite Instructor?                    Mon voyage a été réellement divertissant et a littéralement changé ma vie. En tant que PADI Divemaster, j’ai déménagé en Espagne et commencé à travailler comme guide de plongée pour devenir PADI Open Water Scuba Instructor. J’ai décidé que je voulais rester dans l’industrie de la plongée et, lorsque le centre dans lequel je travaillais a été mis en vente, je l’ai racheté! En conclusion, professionnellement, j’ai progressé pour devenir PADI Course Director et propriétaire d’un centre de plongée. Je ne me suis jamais sentie aussi vivante qu’en relevant des défis.

Parmi les cours PADI, quels sont ceux que vous préférez enseigner et pourquoi?J’adore enseigner le cours PADI Rescue Diver car c’est une expérience très positive pour les participants et j’aime beaucoup les voir prendre confiance en eux. J’adore également enseigner les IDC PADI, car je dois partager les hauts et les bas de mes candidats instructeurs afin de les motiver à réussir.

Que considérez-vous comme étant la plus importante réalisation de votre carrière dans la plongée?                                                                                                              Mon plus grand accomplissement en plongée a été d’atteindre le niveau de PADI Course Director en 2016 – suivi de près par avoir transformé un centre de plongée en faillite en cette magnifique réussite qu’est le centre Ocean Turtle Diving aujourd’hui.

Qu’est-ce que la plongée vous donne que rien d’autre ne peut vous donner?          La tranquillité. J’ai deux jeunes enfants et un commerce très exigeant, avec de nombreux employés et clients, ce qui m’occupe beaucoup. Lorsque je plonge, j’ai du temps pour moi – la paix, la tranquillité, la détente et l’espace.

Au cours de votre carrière dans la plongée, avez-vous dû surmonter des peurs, des défis ou des obstacles pour atteindre votre position actuelle?                                 Mon plus gros défi a été, est l’est toujours, le temps. Avec des enfants en bas âge, il est difficile de trouver suffisamment de temps pour enseigner, diriger et développer une affaire, apprécier des plongées pour le plaisir et en même temps être mère et épouse! Je travaille souvent 7 jours sur 7, mais j’essaie toujours de trouver des intervalles dans ces nombreuses journées pour passer du temps avec ma famille. Heureusement, mon mari est formidable et très tolérant envers moi et ma passion!

Pensez-vous avoir transformé la vie des autres grâce à la plongée?                     Sans aucun doute, mais je ne m’en attribue pas le mérite! Les plongeurs sont ceux qui ont décidé d’agir pour changer d’existence et avoir une vie meilleure. La Devise de Ocean Turtle est “Changer les vies et concrétiser les rêves– cette phrase est gravée sur le mur de mon centre de plongée et nous faisons de notre mieux pour l’honorer chaque jour.

Pourriez-vous décrire en quelques phrases la manière dont vous persuaderiez un non plongeur d’apprendre à plonger?                                                                             Je ne me permettrais jamais de convaincre quelqu’un qui ne souhaite pas apprendre à plonger MAIS je passe toujours du temps à essayer de connaître chaque personne et de découvrir ce qui l’intéresse. À partir de là, il y a normalement quelque chose dans leur vie (photographie, exploration, voyages, histoire, etc.) qui les passionne et qui peut être vécue d’une manière différente et intéressante en la pratiquant sous l’eau!

En tant que PADI Elite Instructor, comment ressentez-vous le fait d’être reconnue comme l’un des instructeurs parmi les plus productifs en 2016?                                  Il faut faire preuve d’humilité. Je ne pense pas que j’en fais plus ou moins que les garçons ou les filles autour de moi – nous avons une équipe formidable à Ocean Turtle et nous travaillons tous très dur. Cette année, au moins quatre d’entre nous, sont sur le point d’obtenir ce prestigieux prix – dont je suis très fière. Pour moi, cela montre que même si l’industrie n’est pas en train de vivre ses jours de gloire, il est toujours possible de fournir un service formidable et d’y ajouter une véritable valeur. Il y a toujours de nombreuses personnes qui souhaitent apprendre à plonger ou continuer leur formation et élargir leurs connaissances.

Que signifie “My PADI” pour vous?                                                                             Pour moi, PADI est un bras puissant qui me soutient et me protège – j’ai la chance d’avoir une équipe fantastique qui m’encourage, me motive, me lance des défis et me soutient.

Que diriez-vous aux autres PADI Instructors qui espèrent devenir Elite Instructors? Ne pensez pas à faire du chiffre. Contentez-vous de donner à chaque élève/candidat/client/plongeur, votre temps et votre expérience, le reste tombera de lui-même.

 

The post Entretien avec la PADI Elite Instructor: Kerrie Eade, PADI Course Director appeared first on PADI Pros Europe.

Entretien avec le PADI Elite Instructor: Jordan Topkoski, PADI Master Instructor

Jordan Topkoski, PADI Master Instructor, a obtenu le statut PADI Elite Instructor 2016 – un prix qui reconnaît les efforts et les accomplissements des instructeurs PADI les plus performants dans le monde.

Nous nous sommes entretenus avec Jordan, pour découvrir ce que signifie pour lui être un PADI Elite Instructor, ainsi que pour connaître ses accomplissements et futurs projets en tant que Professionnel PADI.


Qu’est-ce qui vous a inspiré à devenir un Pro PADI?                                                    La plongée loisir m’a permis de voir les choses les plus fascinantes au monde et de vivre les plus grands moments possibles. Elle m’a inspirée à partager ces expériences extraordinaires avec les autres, qui, en ce qui me concerne, manquaient tellement à ma vie! Et il n’y a pas de meilleure méthode pour ce faire qu’en devenant un plongeur professionnel.

De quelle manière pensez-vous avoir personnellement et professionnellement changé au cours de votre évolution vers le statut Elite Instructor?                            En tant qu’Instructor, j’ai toujours voulu en apprendre davantage et évoluer dans l’échelle PADI. J’ai toujours lu les mises à jour et adhéré aux standards PADI, afin de rester à jour et maintenir une bonne réputation de professionnel parmi mes collègues de plongée. Personnellement, je suis devenu plus aventureux, voulant en explorer davantage chaque jour, ce qui me maintient certainement actif, à la fois physiquement et psychologiquement.

Parmi les cours PADI, quels sont ceux que vous préférez enseigner et pourquoi?   Si je dois en choisir un, c’est le cours PADI Open Water Diver car il enseigne les joies de la plongée aux gens! Voir le sourire sur le visage de chaque élève qui reçoit sa carte de certification me rend fier d’être la personne qui lui a fait découvrir un tout nouveau monde.

Que considérez-vous comme étant la plus importante réalisation de votre carrière dans la plongée?                                                                                                              Mon plus grand accomplissement en plongée a été le jour où mon Examinateur PADI m’a serré la main et remis mon certificat PADI Open Water Scuba Instructor. Bien entendu, depuis ce jour, j’ai atteint de nombreux autres accomplissements, comme recevoir mon Certificat PADI de Reconnaissance pour l’excellence et, à présent, le Prix PADI Elite Instructor. Néanmoins, rien n’est comparable au sentiment d’avoir accompli quelque chose de formidable lorsqu’un candidat réussit un cours PADI grâce à vous.

Qu’est-ce que la plongée vous donne que rien d’autre ne peut vous donner?          La sensation de liberté lorsque j’explore le monde sous-marin me fascine et je ne m’en lasse jamais.

Au cours de votre carrière dans la plongée, avez-vous dû surmonter des peurs, des défis ou des obstacles pour atteindre votre position actuelle?                    Absolument! Pendant une longue période, je n’aimais pas être à proximité de l’eau! Apprendre à plonger et à respirer sous l’eau m’a véritablement aidé à surmonter cette crainte. À présent, j’adore être sous l’eau et je pratique tous les types de sports aquatiques.

Pensez-vous avoir transformé la vie des autres grâce à la plongée?                       Oui! Bien que ce ne soit pas si difficile de changer les vies, là bas en mer Rouge, en particulier à Dahab, où la vie marine abonde et les récifs locaux sont spectaculaires.

Pourriez-vous décrire en quelques phrases la manière dont vous persuaderiez un non plongeur d’apprendre à plonger?                                                                            S’il est du type aventurier, je lui dirais que nous avons la possibilité de faire quelque chose qu’il n’a pas la possibilité de faire tous les jours, mais qu’il pourra apprécier tout le reste de sa vie; voilà, je suis certain lui plaira.

En tant que PADI Elite Instructor, comment ressentez-vous le fait d’être reconnu comme l’un des instructeurs parmi les plus productifs en 2016?                           C’est fantastique. Je n’ai jamais imaginé que j’évoluerai pour faire partie de « l’Elite », mais cela prouve que, avec de la détermination, un travail assidu et de la passion, rien n’est impossible. Fierté est le seul mot que je peux trouver pour expliquer ce que je ressens.

Que signifie “My PADI” pour vous?                                                                            PADI m’a fait découvrir le monde de la plongée, ce qui a changé le cours de ma vie. Professionnellement, je pense que c’est un système bien organisé qui transmet les connaissances requises de la plongée en toute sécurité d’une manière simple, divertissante et facile à apprendre. En conséquence, l’organisation a mérité sa place de première agence de formation au monde et via son accessibilité, elle a donné du plaisir et de la joie à des millions de personnes.

Que diriez-vous aux autres PADI Instructors qui espèrent devenir Elite Instructors?  Si la plongée vous passionne et que vous adorez le style de vie que vous vivez en tant que Professionnels PADI, il ne devrait pas être trop difficile d’atteindre cet objectif. Ne décevez jamais vos élèves – et avant que vous ne vous en rendiez compte, vous serez sur la voie de devenir un Elite Instructor.

The post Entretien avec le PADI Elite Instructor: Jordan Topkoski, PADI Master Instructor appeared first on PADI Pros Europe.

Contrôler les signes vitaux

Article rédigé par le personnel de DAN

Pouvoir rapidement et correctement administrer les soins d’urgence peut faire la différence entre la vie et la mort pour un élève plongeur ou un binôme. Peu importe votre niveau personnel d’expérience en gestion et réactions face aux urgences, la capacité à fournir les meilleurs soins possibles nécessite des mises à jour régulières, même pour les techniques les plus rudimentaires, comme le contrôle des fonctions vitales. Pendant votre formation, vous avez appris à contrôler les fonctions vitales, mais il est probable que vous n’avez pas eu besoin de beaucoup pratiquer ces techniques. Des contrôles précis de la condition d’une personne fournissent aux secours médicaux non seulement une bonne base pour continuer les soins, mais ils peuvent également accélérer les interventions médicales nécessaires et procurer un bilan utile sur la condition du patient. Quel est votre niveau de préparation à appliquer vos techniques de gestes élémentaires de survie pour évaluer l’état d’un patient?

Le temps

Dans la réaction aux urgences, le temps est le paramètre fondamental. Enregistrer régulièrement la condition du patient et le temps écoulé correspondant sont des éléments essentiels pour avoir un bilan précis de ses symptômes. Les bilans sont utilisés pour déterminer si la condition de la personne s’aggrave et si une intervention médicale est nécessaire. Il faut réévaluer les fonctions vitales des patients gravement malades toutes les quelques minutes, alors que, pour les patients dont l’état est stable, le contrôle des fonctions vitales peut s’effectuer toutes les heures.

Le niveau de conscience

Le niveau de conscience d’un patient (NCP) est probablement l’un des indicateurs les plus révélateurs de son état. Le NCP est généralement mesuré via quatre questions de base:

Comment vous appelez-vous?

Savez-vous où nous nous trouvons?

Quelle heure est-il?

Que s’est-il passé?

Si une personne peut répondre à toutes ces questions avec une précision raisonnable, vous pouvez évaluer le NCP comme “alerte et se souvenant des personnes, du lieu, de l’heure et des circonstances”. Si un patient ne peut pas répondre à ces questions, ou s’il a perdu connaissance, vous pouvez davantage mesurer son NCP avec des stimulants verbaux ou douloureux. Cependant, bien que cela fournisse des informations utiles aux secouristes professionnels, il est peu probable que cela modifie les soins que vous donnez en tant que professionnel de la plongée.

Le pouls

Le pouls peut être un indicateur très efficace de l’état d’un patient, surtout si le secouriste mesure davantage que quelques pulsations. Pour contrôler le pouls d’un patient, placez délicatement deux doigts soit sur son artère carotide (le long de la trachée, au niveau du cou) soit sur son poignet, juste derrière la base du pouce (pouls radial). Si vous ne trouvez pas le pouls, vérifiez d’abord l’emplacement de vos doigts, puis assurez-vous que vous ne faites pas trop ou insuffisamment pression. Notez non seulement la vitesse des pulsations, mais également leur force et leur régularité, car celles-ci peuvent être des facteurs importants pour déterminer la gravité d’une blessure.

La respiration

Sans oxygène, un corps ne peut pas survivre plus de quelques minutes, donc vous devez constamment contrôler la respiration d’un patient. Comme de nombreuses personnes modifieront leur respiration s’ils savent que vous essayez de compter leurs mouvements respiratoires, commencez à compter la fréquence respiratoire immédiatement après avoir mesuré le pouls du patient. Soyez particulièrement attentif au son de la respiration, notamment: sifflements, souffle haletant ou difficultés respiratoires – ces symptômes peuvent indiquer au personnel médical l’existence de conditions particulières.

Pour avoir davantage d’informations sur la santé et la sécurité en plongée pour le professionnel de la plongée, inscrivez-vous pour recevoir la circulaire électronique DAN pour les professionnels de la plongée: Bottom Time.

The post Contrôler les signes vitaux appeared first on PADIProsEurope.

Comment perfectionner vos briefings de plongée

Article de John Kinsella

“Je vous aurai bien fait un briefing plus court, mais je n’ai pas eu le temps de le préparer” Les briefings de plongée complets et précis demandent des efforts et de la concentration.

fiji10_712prvw

Parfois, les petites choses ont un impact important. Considérons l’inévitable briefing. En effet, cette courte présentation, que nous connaissons tous, a une influence immense sur le déroulement d’une plongée et, comme l’explique avec précision l’article de gestion des risques de The Undersea Journal du premier trimestre 2017, il est judicieux de vous assurer que les briefings de plongée soient analysés, critiqués, et améliorés régulièrement.

L’affaire judiciaire mentionnée dans l’article du UJ impliquait un guide de plongée qui avait omis d’inclure des informations sur les conditions potentielles de l’environnement. Le fait qu’il n’ait pas mentionné l’existence de ces éventuelles conditions environnementales inhérentes au site, est devenu un facteur clé dans la décision de la cour. Le guide a reçu la majorité des torts, bien que le plongeur ait signé une décharge et fait une simple erreur de procédure.

Alors, quelles informations incluez-vous dans un briefing? Un bon début serait de réviser les supports pédagogiques du Divemaster, particulièrement les ardoises. Il y a 10 points à aborder:

1 – Nom du site de plongée
2 –Description du site de plongée
3 – Votre rôle
4 – Technique de mise à l’eau et de sortie
5 –Procédures de plongée
6 –Procédures d’urgence
7 – Révision des signes de plongée
8 – Contrôle de la liste des plongeurs et des binômes
9 – Présentation de l’environnement
10 – Contrôle de sécurité pré plongée

Certains de ces points sont simples et explicitent, les autres sont un peu plus compliqués et se recoupent. Par exemple, dans “Description du site de plongée”, assurez-vous d’aborder la topographie du site, ses caractéristiques intéressantes, ses dangers, les conditions de l’environnement, la profondeur, les caps au compas, les aménagements, l’équipement d’urgence, etc., abordez les dangers et les conditions dans leur intégralité, mais ne vous attardez pas trop sur les aspects négatifs. Cela dit, s’il y a des courants de marée sur un site particulier, mentionnez-les (et dites comment les éviter), même si vous plongez à l’étale de marée.

Fiji10_568prvw.jpg

Certains de ces points se recouperont avec les procédures de plongée, surtout si ce sont des procédures recommandées pour gérer des dangers spécifiques ou les conditions de l’environnement. Dans “Procédures de plongée”, couvrez des thèmes tels que les cours conseillés, comment éviter tout problème qui pourrait survenir en raison de dangers particuliers au site ou aux conditions, les paliers de sécurité, les réserves d’air, le contrôle du groupe, etc. Nombreuses parmi ces informations varient d’un site à l’autre.

Les procédures d’urgence doivent aborder, entre autres, les protocoles locaux, les procédures à suivre en cas de séparation des plongeurs, d’imminence de panne d’air ou de panne d’air, de rappel des plongeurs, d’utilisation des systèmes de signalisation en surface, etc. Une fois de plus, pas besoin d’être alarmiste en donnant trop d’informations, mais il est essentiel que le briefing couvre tous les points indispensables.

Comment pouvez-vous intégrer ces informations dans un briefing bref, complet et agréable à entendre? Il faut de l’expérience pour réussir à éliminer toute technicité, jargon et détails inutiles, qui sont le meilleur moyen de tuer un briefing.

Un bon départ est de noter ces informations pour chaque site de plongée que vous visitez, pas seulement pour être certain de ne rien oublier, mais également parce que le processus d’écrire est une excellente méthode pour concentrer sa réflexion et s’assurer que tout a été passé en revue. Cela dit, il n’y a rien de mieux pour recueillir des informations venant du personnel ou des clients que de leur remettre un exemplaire du briefing et d’écouter leurs commentaires.

La brièveté, la pertinence et l’impact sont d’une importance capitale: prenez votre temps et efforcez-vous de maîtriser ces capacités.

The post Comment perfectionner vos briefings de plongée appeared first on PADIProsEurope.

Webinaires Training Bulletin Live 1er trimestre 2017

Comme toujours, nous aborderons les derniers changements de standards, qui vous donneront des informations de base sur les mises à jour et des explications sur la manière de les intégrer dans vos cours. Nous reverrons également les nouveaux produits et nous vous apporterons une assistance commerciale et promotionnelle

Veuillez trouver ci-dessous les dates de la prochaine série de Webinaires Training Bulletin Live:

1er trimestre:

31/01/17 Anglais

https://attendee.gotowebinar.com/register/488247314345884418

02/02/17 Français

https://attendee.gotowebinar.com/register/4348773376959847170

06/02/17 Espagnol

https://attendee.gotowebinar.com/register/6056237969082054658

07/02/17 Néerlandais

https://attendee.gotowebinar.com/register/4791462047069895682

08/02/17 Scandinave

https://attendee.gotowebinar.com/register/5203818489904571906

09/02/17 Allemand

https://attendee.gotowebinar.com/register/5693648721055463170

13/02/17 Portuguais

https://attendee.gotowebinar.com/register/6516228554166832386

14/02/17 Arabe

https://attendee.gotowebinar.com/register/8073900080167318274

15/02/17 Russe

ttps://attendee.gotowebinar.com/register/8997736138103768066

15/02/17 Italien

https://attendee.gotowebinar.com/register/5265692407245988610

16/02/17 Polonais

https://attendee.gotowebinar.com/register/482713472327394050

 

Au cas où vous auriez des questions concernant le webinaire, n’hésitez pas à envoyer un e-mail à [email protected]. Nous avons hâte de discuter avec vous pendant le webinaire.

The post Webinaires Training Bulletin Live 1er trimestre 2017 appeared first on PADIProsEurope.

IDC PADI 2017 en Europe Francophone

mypadi

Vous êtes RESCUE ou DIVE MASTER, et l’envie d’enseigner commence à vous titiller ? L’IDC (Instructor Development Course) est LE STAGE qui changera votre vie ….

Sous réserve de modifications de dernière minute, vous trouverez la liste non exhaustive des stages IDC prévus en Belgique Wallone, Suisse Romande et France.

Les IE’s notés “ADD” font l’objet d’une demande additionnelle au calendrier officiel.

Nous vous avons découpé la région francophone selon les zones respectives:

  • Belgique
  • Suisse
  • façade Atlantique
  • Méditerranée (3 tableaux)
  • Paris et Intérieur

Pour toute information complémentaire, merci de contacter le Course Director en charge de la formation.

Pays ville date début date IE centre Course Director
BELGIQUE BRUXELLES 31/03/2017 03/06/2017 DSM A. GOVAERTS
BRUXELLES 07/04/2017 03/06/2017 DSM P. GUEUNING
LA LOUVIERE 21/04/2017 03/06/2017 TRIBAL DIVING G. ASNICA
LA LOUVIERE 14/07/2017 ADD TRIBAL DIVING G. ASNICA
LA LOUVIERE 11/08/2017 26/08/2017 TRIBAL DIVING G. ASNICA
LA LOUVIERE 01/09/2017 14/10/2017 TRIBAL DIVING G. ASNICA
Pays ville date début date IE centre Course Director
SUISSE LONAY 24/03/2017 ADD DEEP TURTLE M. REICHEL
LONAY 28/04/2017 ADD DEEP TURTLE M. REICHEL
LONAY 18/08/2017 ADD DEEP TURTLE M. REICHEL
LONAY 03/11/2017 ADD DEEP TURTLE M. REICHEL
Pays ville date début date IE centre Course Director
FRANCE VANNES 26/02/2017 ADD SCUBAVENTURE M. CHRISTIEN
(Atlantique) HENDAYE 18/03/2017 01/04/2017 PLANETOCEAN C. PACE
VANNES 16/05/2017 ADD SCUBAVENTURE M. CHRISTIEN
HENDAYE 07/08/2017 19/08/2017 PLANETOCEAN C. PACE
VANNES 16/08/2017 29/08/2017 SCUBAVENTURE M. CHRISTIEN
HENDAYE 13/09/2017 26/09/2017 PLANETOCEAN C. PACE
VANNES 12/11/2017 25/11/2017 SCUBAVENTURE M. CHRISTIEN
Pays ville date début date IE centre Course Director
FRANCE St RAPHAEL 11/02/2017 25/02/2017 SOUS L’EAU P. CERDAN
(Médit.) CAVALAIRE 13/02/2017 25/02/2017 MIO PALMO J. POMARET
partie 1 GOLFE JUAN 18/03/2017 01/04/2017 DIAMOND DIV A. DIAMOND
St RAPHAEL 18/03/2017 01/04/2017 SOUS L’EAU P. CERDAN
CAVALAIRE 20/03/2017 01/04/2017 MIO PALMO J. POMARET
BANDOL 27/03/2017 08/04/2017 MANTA CLUB C. PACE
ARGELES 07/05/2017 19/05/2017 AQUATILE J. FARAONE
GOLFE JUAN 20/05/2017 03/06/2017 DIAMOND DIV A. DIAMOND
St RAPHAEL 20/05/2017 03/06/2017 SOUS L’EAU P. CERDAN
Pays ville date début date IE centre Course Director
FRANCE CAVALAIRE 22/05/2017 03/06/2017 MIO PALMO J. POMARET
(Médit.) St RAPHAEL 12/08/2017 26/08/2017 SOUS L’EAU P. CERDAN
partie 2 St RAPHAEL 15/09/2017 29/09/2017 SOUS L’EAU P.CERDAN
CAVALAIRE 18/09/2017 29/09/2017 MIO PALMO J. POMARET
ARGELES 24/09/2017 06/10/2017 AQUATILE J. FARAONE
GOLFE JUAN 28/10/2017 11/11/2017 DIAMOND DIV A. DIAMOND
St RAPHAEL 28/10/2017 11/11/2017 SOUS L’EAU P. CERDAN
CAVALAIRE 30/10/2017 11/11/2017 MIO PALMO J. POMARET
GOLFE JUAN 25/11/2017 09/12/2017 DIAMOND DIV A. DIAMOND
Pays ville date début date IE centre Course Director
FRANCE St RAPHAEL 25/11/2017 09/12/2017 SOUS L’EAU P. CERDAN
(Médit.) partie 3 CAVALAIRE 27/11/2017 09/12/2017 MIO PALMO J. POMARET
Pays ville date début date IE centre Course Director
FRANCE ASNIERES 24/04/2017 06/05/2017 ISANTHEA C. PACE
(Paris & CHENE EN SEMINE 03/06/2017 24/06/2017 GO & SEA J. FARAONE
intérieur) CHENE EN SEMINE 16/06/2017 24/06/2017 GO & SEA J. FARAONE
CHENE EN SEMINE 01/09/2017 23/09/2017 GO & SEA J. FARAONE
CHENE EN SEMINE 15/09/2017 23/09/2017 GO & SEA J. FARAONE
ASNIERES 23/10/2017 04/11/2017 ISANTHEA C. PACE

The post IDC PADI 2017 en Europe Francophone appeared first on PADIProsEurope.

L’Education Continue PADI.

Si l’acquisition de nouveaux plongeurs doit être la préoccupation principale des écoles de plongées, il n’en demeure pas moins que la fidélisation reste une voie vertueuse.

En effet, il est plus facile de “piocher” dans sa base de données que d’être obligé de la renouveler. En ce sens, l’Education Continue ne doit pas être négligée.

On entend par Education Continue, chez PADI, 2 axes de travail:

padi_learning_tree_black

  • la progression verticale: Adventure Diver, Advanced Open Water Diver & Rescue Diver.
  • la progression horizontale: programmes de spécialités.

Nous aborderons le RESCUE ultérieurement. Envisageons d’abord le reste !

2ème sphère d’éveil du plongeur

En se remémorant le cours Dive Master, vous vous souvenez certainement des “sphères d’éveil du plongeur”. Cette approche est pédagogique, certes, mais nous renvoie à des notions de marketing: “je ne peux pas tout vendre, tout le temps, à tout le monde”.

C’est quand le plongeur est à l’aise avec ses techniques de base qu’il commence à vouloir interagir avec son environnement par le biais de thématiques ou de techniques nouvelles. Privilégiez donc, dans votre targeting, des plongeurs ayant un minimum d’expérience en milieu naturel. Des logiciels de CRM (tels que EVE) sont des aides précieuses pour ce type de ciblage.

Adventure Dive ou spécialité ?

Les deux sont intimement liées. L’Adventure Dive est, en général, la première plongée de la spécialité. Ce n’est pas une exploration mais bel et bien un cours avec des objectifs d’apprentissage théoriques et techniques créditant l’amorce de la spécialité. N’oubliez pas de vanter les intérêts d’un tel crédit de formation. En fonction de votre public, favorisez des AD cohérentes avec l’environnement. Dans nos eaux, le Vêtement Etanche, par exemple, reste une option intéressante si vous souhaitez démontrer que l’hiver n’est pas rédhibitoire à notre activité. Confirmer cette expérience par la validation de la spécialité est un gage de maîtrise pour l’élève.

240761902-padi_drysuit

Un schéma qui a fait ses preuve:

Proposez des WE axés sur une spécialité et invitez tous vos plongeurs ciblés à participer à la première partie. Ceci leur permettra de valider, a minima, l’Adventure Dive. Le seul risque est qu’ils adoreront et resteront avec vous tout le WE! Il y a pire comme risque, non ?  Variez les plaisirs et n’oubliez pas d’intégrer des thématiques autorisant des validations en fosse: PPB, Sidemount, vêtement étanche, Nitrox,….

Certaines spécialités sont à favoriser en plein cœur de l’hiver: EFR, Oxygen Provider, Equipment Specialist… Elles autorisent un maintien de l’activité éducative du centre sans exposer les plongeurs aux rigueurs de nos basses saisons européennes 😉

100% AWARE

Le Project AWARE reste une valeur sûre pour fédérer les plongeurs: là encore, usez et abusez de ces spécialités et/ou programmes !!!

 

Qui peut valider quoi ?

Question récurrente chez nos jeunes OWSI: sous réserve de certains Standards spécifiques, les OWSI peuvent conduire et valider toutes les Adventure Dives. En revanche, il faut être instructeur de la spécialité pour valider cette dernière: si tout OWSI peut valider l’AD “DEEP”, il faut être “DEEP INSTRUCTOR” pour valider la spécialité. La meilleure solution pour se former à une spécialité de niveau instructeur est de contacter votre Course Director.

Supports pédagogiques et équipements associés.

aowbook

Pour l’élève, les supports pédagogiques se trouveront dans le manuel Adventures In Diving (remplacés en janvier 2017 par le manuel/Touch “Advanced Open Water Diver”) pour les Adventure Dives. On peut également utiliser les manuels de la spécialité (en ne complétant que le 1er chapitre). Ces derniers seront en revanche obligatoires pour la validation de la spécialité (quand ils existent). A l’exception du Nitrox, il n’y a pas d’examen final pour les Spécialités “recreationnal” les plus courantes. Pour l’instructeur, vous devez utiliser les PDF de spécialités.

NB: un certain nombre de manuels de spécialité devrait être traduit en FR, dont “Wreck (épave)” courant 2017.

Tout élève s’engageant sur l’Education Continue doit avoir un minimum d’équipement (Cf Standards “équipement requis” pour chaque AD/Spécialité). S’il est toujours possible de louer, encourager l’élève à posséder son équipement est préférable (Cf les 4 E’s). Dans l’idée des schéma de formation WE, essayez d’y associer une présentation de l’équipement “type” requis: pas uniquement un présentoir, vous devez associer les techniques de ventes prescriptives vues pendant votre IDC et expliquer pourquoi l’équipement que vous avez sélectionné se conforme aux pré-requis du cours.

3ème sphère d’éveil du plongeur

“l’autre”: une fois à l’aise avec ses techniques et capable d’interagir avec son environnement, le jeune plongeur prendra conscience de la nécessité de savoir gérer son binôme en cas de problème. Là encore, les logiciels de CRM sont des aides précieuses pour savoir à quel moment et à qui proposer le cours RESCUE. S’il est vrai que les Standards donnent la possibilité de proposer ce cours assez tôt, je vous invite toutefois à freiner les ardeurs.

 

L’Education Continue est donc incontournable des activités du centre de plongée. S’il est souvent freiné en haute saison, période préférée des débutants, il doit être absolument reboosté dès la demie saison. Afin de vous aider à dynamiser ce secteur, merci de contacter votre représentation PADI: nous avons pleins d’offres à vous proposer 😉

A bientôt,

Le nouveau cours Advanced Open Water présente la formation continue

Récemment, il y a eu de nombreuses nouvelles concernant le cours révisé Advanced Open Water Diver car il contient beaucoup de points discutables. L’un des thèmes les plus populaires est sa relation mise à jour avec les cours PADI Specialty Diver. Le cours révisé Advanced Open Water Diver ouvre véritablement des opportunités de formation continue, à un tel point qu’il est judicieux de prendre le temps de se concentrer exclusivement sur cet aspect du nouveau cours.

whiskeytown_0316_124Bien que les liens vers les spécialités ne soient pas nouveaux – certaines plongées Adventure Dives ont toujours compté comme la première plongée du cours PADI Specialty Diver correspondant et vice versa – ces liens ont considérablement évolué. À présent, la première plongée de chaque cours Specialty Diver PADI ou AWARE et PADI Rebreather Diver, peut être proposée comme une plongée Adventure Dive. Vous pouvez proposer ces “nouvelles” plongées Adventure Dives – par exemple, Plongée sous glace ou Plongée contre les déchets™ – si vous êtes certifié instructeur dans la spécialité correspondante et que l’élève plongeur répond aux pré requis de cette spécialité.

Cela vous permet d’utiliser efficacement le nouveau cours Advanced Open Water Diver en tant que présentation de la formation continue. Il vous suffit d’insérer dans votre cours les plongées spécialisées importantes pour votre commerce, région et marché.

dsmb_hawaii_0316_0754

Vous pouvez initier les plongeurs à la plongée avec configuration latérale des bouteilles, sous glace, en grotte, avec scooter sous-marin, à l’air enrichi, en protection des requins et n’importe quelle autre spécialité standardisée en utilisant les supports pédagogiques de spécialité existants. Il est simple de promouvoir la spécialité associée (et Master Scuba Diver™) en vous assurant que les élèves plongeurs sachent que chaque plongée Adventure Dive compte pour la qualification complète correspondante et vers la certification Advanced Open Water Diver.

Par ailleurs, il y a deux nouveaux cours PADI Specialty Diver standardisés: Masque intégral et Bouée de marquage à déploiement retardé (DSMB). En vous qualifiant comme instructeur dans chaque spécialité, vous pouvez proposer les premières plongées en tant que plongées Adventure Dives.

À présent, 24 plongées Adventure Dives attendent d’enchanter les plongeurs. C’est un peu comme un buffet de formation continue, alors dégustez!

Liste des plongées Adventure Dive

Plongées Adventure Dives dans les supports pédagogiques PADI Advanced Open Water Diver (tous les PADI Instructors peuvent diriger ces plongées Adventure Dives):

  • Plongée en altitude, Plongée depuis un bateau, Plongée profonde, Imagerie numérique sous-marine, Plongée en dérive, Plongée en combinaison étanche, Identification des poissons, Plongée de nuit, Maîtrise de la flottabilité, Recherche & Récupération, Naturaliste sous-marin, Orientation sous-marine et Plongée sur épave

Vous devez détenir la certification d’Instructeur dans la Spécialité PADI correspondante pour diriger les plongées Adventure Dives ci-dessous, ainsi que pour les compter comme Plongée 1 du cours Specialty Diver correspondant:

  • Plongée en grotte, Plongée avec une bouée de marquage à déploiement retardé (DSMB), Plongée contre les déchets (Dive Against Debris), Plongée en scooter sous-marin, Plongée à l’Air Enrichi, Plongée en masque intégral, Plongée sous glace, Plongée en recycleur*, Plongeur autonome, Protection des requins, Plongée en configuration latérale des bouteilles.

* Techniquement, le cours PADI Rebreather Diver n’est pas un cours PADI Specialty Diver. Cependant, la première plongée, qui est une plongée en milieu protégé chargée de tâches, peut compter en tant que plongée Adventure Dive.

 

The post Le nouveau cours Advanced Open Water présente la formation continue appeared first on PADIProsEurope.

l’Open Water Diver PADI: légendes et vérités…

myPADI

Au gré de mes visites, des appels, des mails ou autres forums, je m’aperçois que les légendes entourant PADI et sa formation phare l’Open Water Diver sont légions. Il est temps de débroussailler un peu tout ça afin que le jeune plongeur puisse s’y retrouver. Morceaux choisis d’une liste non exhaustive 😉

Est-ce que le manuel est obligatoire ?

OUI, c’est le minimum requis AINSI QUE le visionnage de la vidéo (apprentissage passif par la répétition). Tous les bons centres vous fourniront par défaut un Crew Pack incluant: le manuel, la vidéo et le carnet de plongée. L’ensemble de ce pack peut être remplacé par un produit Touch (E-Learning) qui intègre lecture, vidéo, révisions et examen final. Les photocopies et autres manuels “secs” sont contraires aux prescriptions de PADI.

 

Je peux passer mon OWD en 6 plongées ?

FAUX. l’Open Water Diver PADI répond à des normes très strictes (certifications ISO et CE). A minima, votre formation doit comporter 5 plongées en Milieu Protégé (Piscine ou départ de plage ou site incluant petit bain/grand bain, visibilité et absence de mouvement d’eau) et 4 plongées en Milieu Naturel (Mer, carrière, lac). S’il est possible de “concentrer” certaines séances MP, ne vous attendez pas à économiser des heures. Le temps importe peu: seule la maîtrise des objectifs de séance doit motiver l’instructeur. Toute impasse, raccourci ou shunt d’un ou de plusieurs éléments de formation est contraire aux prescriptions de PADI.

 

Avec mon OWD, suis-je autonome ?

Sur le principe OUI ! Mais cela reste une autonomie relative. En effet, tous les (bons) centres vous demanderont systématiquement d’effectuer sous supervision une (ou des) “Discover Local Dive” (les courants, l’absence de visibilité de certaines zones ou, a contrario, l’excès de visibilité, les mises à l’eau spécifiques,… sont autant d’éléments à intégrer lorsque l’on se réclame d’une autonomie. Les professionnels de la zone sont là pour vous montrer les spécificités locales).  De même, si votre inactivité en plongée est supérieure à un an, les Professionnels PADI vous demanderont de participer au programme “ReActivate”: y sont abordés une révision de la théorie et ainsi que des techniques de base. Vous pouvez demander à agrémenter ce programme avec des techniques spécifiques à votre niveau le plus haut.

 

Et en France ?

OUI (mais aussi sur le principe) ! Depuis 2012, chaque Directeur de Plongée décide des compétences des plongeurs. Si cet Instructeur est également PADI, c’est un peu plus facile. Outre les dispositions d’un DLD et/ou d’un ReActivate (vu précédemment), il peut parfaitement vous laisser évoluer en autonomie sur un site conforme à votre niveau. Mais il peut également vous imposer la supervision. Dans beaucoup de pays, on constate que la supervision assurée par un guide est quasi systématique: il connaît très bien le site et peut, le cas échéant, apporter son assistance. C’est donc une option à favoriser.

 

Quelle valeur doit-on accorder aux formations faites en fosses de plongée ?

UNE BONNE VALEUR ;-). Certes, ce n’est pas réellement un Milieu Naturel: en ce sens, un OWD (ou tout autre niveau supérieur) ne peut pas être validé en fosse (une tolérance existe pour les Scuba Divers et certaines spécialités). Toutefois, c’est un excellent moyen de goûter la profondeur dans un environnement serein pour maitriser les techniques de base. Pour le centre qui vous recevra pour valider votre niveau (en “vrai” milieu naturel), le gain de temps obtenu par les plongées en fosse sera l’occasion de vous présenter la suite de votre parcours en abordant, par exemple, l’Adventure Dive Navigation sous-marine (à la suite de la validation de l’OWD).

 

Comment choisir le centre qui va me former ?

http://apps.padi.com/scuba-diving/dive-shop-locator/

Sur le Locator, vous trouverez les centres qui répondent aux critères de sélection de PADI. Les centre 5*, 5*IDC et CDC sont généralement des centres de formations qui forment également des Professionnels PADI.

 

On me propose une double certification: y-a-t-il un intérêt ?

Autant que de posséder un Samsung et un iPhone simultanément pour la même carte SIM…. Clairement, non ! Choisissez votre centre d’explorations en fonction de sa réponse à votre niveau.  De plus, au-delà de l’aspect mercantile de l’achat d’une 2ème carte, la question de fond reste la qualité de la formation. Faisons une chose mais faisons-la bien !

 

Et les équivalences ?

Vaste débat !  Sur le principe, nous ne parlons jamais d’équivalence mais plutôt de reconnaissance. En ce sens, un niveau 1 français est techniquement reconnu comme un Scuba Diver (sensiblement même programme de formation, mais pas même profondeur d’évolution). Un OWD peut être reconnu comme un PA 20 (18m): (même profondeur d’évolution, ou presque, mais pas même programme). Je mets ici le lien du blog de Philippe ANTOINE, MSDT et BEES 1, gérant de l’école AP Plongée sur Paris. Je trouve cet article plutôt bien fait et clair:

http://ap-plongee.blogspot.fr/2016/03/quelles-reconnaissances-des-niveaux.html?spref=fb

Je reste à votre entière disposition pour tout renseignement ou autre éclaircissement.

 

Martial

mailto:[email protected]