Je ne suis pas le docteur HOUSE !

Quel est le lien entre HOUSE et moi?

D’abord vous connaissez cette série télé ou pas…si ce n’est pas le cas, il est difficile de se faire une idée du personnage, mais essayons :

C’est un médecin diagnosticien hors pair, brillant (et il le sait), arrogant, névrosé (si, si…)
mais attirant.

Pour les raisons précédentes, il méprise, insulte, ordonne, brime, blesse, humilie, utilise et manipule tous les êtres autour de lui, malades ou pas, amis ou pas, employés ou pas, parent ou pas.

Suite a une opération de la cuisse, il garde une séquelle douloureuse et un handicap qui l’amène a s’appuyer sur une canne et de la Vicodin (dérivé d’opiacé).

Il use et abuse des deux régulièrement , d’où les nombreuses versions de cannes qu’il utilisera dans les différentes saisons de la série, et les palettes de Vicodin qu’il absorbe allègrement…

Ah oui ! IL MENT RÉGULIÈREMENT !
Et même a lui même ! Sinon, comment s’en sortirait il ?

Vous voulez voir ? Bon d’accord…(j’espérais que vous diriez ça !)

Son analyse méthodique des cas qu’il traite est certainement intéressante mais elle relève parfois du tâtonnement…

Aussi j’ai eu envie dans le prochain webinar, jeudi 28 Juin a partir de 19h30,  de vous proposer une analyse diagnosticienne, modèle ”SWOT” pour promouvoir les cours Open Water Diver.

Ben oui, si le développement d’une activité commerciale passait par le simple fait de dire oui a tous les clients, les restaurants n’imprimeraient plus de menus !

Vous pouvez donc vous y inscrire sur le lien ci dessous si cela vous intéresse :

Cette analyse permet de poser un diagnostic clair, factuel sur l’environnement et les aspect d’un problème et de dégager les solutions possibles…Bon, comme HOUSE, on peut toujours se mentir, mais alors, cela revient a se tirer une balle dans le pied, car c’est sur, la réussite ne sera pas au bout !

Alors ça c’était le point commun ! La différence ?

Je dis la vérité RÉGULIÈREMENT !

Bon…je vous avoue que ce n’est pas tout le temps facile ni a dire, ni certainement a entendre, mais ceux qui m’ont fait confiance ne s’en plaigne pas aujourd’hui…

Et vous ?

Faire du bruit ne fait pas de bien mais faire le bien ne fait pas de bruit…

Oh ce n’est pas la première fois que je parle ici des initiatives créatrices des centres belges !
Je n’hésite jamais a partager avec vous, car je sais qu’une idée peut en générer une autre…
Alors que je visitais l’un de nos centres de plongée a Zellik en Belgique, j’ai au cours de notre discussion, eu le regard attiré par des centaines de sacs en plastiques.

Le gérant du centre ayant capté mon regard interrogatif, me demande si j’ai une petite idée de leur destination…

Les indices sont minces vous pouvez le constater : l’inscription qui m’intrigue le plus est Loterie Nationale : créateur de chances…Chances de quoi?

Et puis rapidement, je capte : SAMU, 112, C’est un kit de réanimation cardio pulmonaire !
Oui mais pas n’importe lequel puisque ce kit s’adresse a des enfants de douze ans.

Afin d’avoir un tarif très accessible, l’idée est de travailler sur les nombres d’élèves formés, le kit et des plus astucieux…

Il comprend un petit mannequin dont le cou et la tête sont articulés, un bloc de mousse dense représentant la partie a compresser, des stickers coeurs, yeux, nez, bouche, tétons, nombril, et une vidéo très bien réalisée et accessible aux enfants.
J’ai trouvé qu’il s’agissait là d’une initiative intelligente et astucieuse vu le matériel employé et tout d’un coup, l’implication du sponsor et de son slogan m’est apparu bien plus évident : ça tombait sous le sens que ce kit pouvait donner une chance…de plus !
Le kit permet de libérer les voies aériennes et aux insufflations, préfère les compressions comme cela est préconisé par les plus récentes études sur le sujet;

Les enfants seront formés directement par leurs maîtres ou maîtresses, et eux mêmes seront formés  grâce au centre PADI de Zellik : COOL DIVERS. Ils vont ainsi former sur 4h00 de formation un nombre d’enseignants (1 pour 12 élèves) conséquent !

Alors le budget ne permet pas de les certifier EFR instructeurs mais les instructeurs COOL DIVERS se présentent comme instructeur de secourisme et instructeur de plongée et cela leur offre la possibilité d’être ouvert a un public intéressant, les enfants ET leurs parents…

12 000 Mini pop (c’est le nom du kit) ont été fabriqués dont 8000 sont partis sur Anvers et 8000 sont restés sur Bruxelles.

On parle souvent de PADI pour l’ aspect business, mais voilà une belle action généreuse et gratuite dont les retombées ”indirectes” sont forcément intéressantes.

A bientôt,