Je suis pas au courant…

Oui, je l’ai souvent entendue cette petite phrase de lamentation. Alors, ce blog vous permet aussi de savoir ce qui est nouveau ou ce qui est vous est destiné, ou le trouver et comment l’utiliser.

Commençons par la rubrique IRRA :

1/ Les nouveaux standards pour les Dive Resort et Dive Center sont publiés dans toutes les langues. Ceci est destiné a plus de transparence au niveau des critères.

2/ Des posters à télécharger dans toutes les langues pour votre centre de plongée. Gratuitement ! Si,si !

3/ Les training bulletins dans toutes les langues (les étourdis ne les égareront plus)

4/ Les derniers bulletins IRRA (au cas ou vous ne les auriez pas lu)

http://padimail.ch/newsletter/irra/maerz_08/f/index_f.html

Dans la rubrique Membres :

Les derniers bulletins membres (pour vous éviter de les chercher)

www.padimail.ch/newsletter/member/maerz_08/f/index_f.html

Tous les Training Bulletins dont je vous recommande la lecture pour rester a jour dans votre enseignement.

Profitez bien d’ http://www.padimembers.com/ .

Nouveau manuel dry suit en francais

Le nouveau manuel de cours dry suit “vêtements étanches” vient de paraitre traduit comme tous les manuels dans la plupart des langues européennes.
Nul doute qu’il sera le bienvenu pour soutenir vos cours de cette fin d’année 2008.
Selon la langue désirée vous rajouterez sur votre commande on line ,les lettres G,I,C,Du ou F pour la version francaise.
La référence de ce produit est 79901.

Simple comme DSD !

Avez-vous assez ou trop de cours Open Water Divers?

Nos meilleurs centres en acquisition de nouveaux plongeurs sont ceux qui ont une approche dynamique des Discover Scuba Diving (DSD) programme visant à assurer la création de nouveau plongeurs. Vous pensiez que c’était trop difficile à conduire et promouvoir ?

Avec deux options simples c’est bien plus facile que vous ne le pensez. Il est temps de s’y mettre!

DSD dans une piscine ou milieu protégé.

Êtes-vous un Divemaster ou Assistant Instructeur ou au-dessus? Si tel est le cas, vous pouvez le faire.

• Les participants DSD remplissent et signent la brochure PADI Discover Scuba Diving

• Faire le briefing

• Aider les nouveaux plongeurs mettre et adapter leurs équipements de plongée.

• Directement superviser nouveaux plongeurs lorsqu’ils ils respirent sous l’eau et nagent tranquillement en petit bain. Lorsqu’ils sont à l’aise, prenez-les sur un tour en eaux plus profondes, selon le cas.

• débriefez les plongeurs

• Promouvoir votre programme PADI Scuba Diver ou PADI Open Water Diver

• Enregistrez vos participants DSD en ligne

DSD plongée en milieu naturel.

(Faites cela si vos DSD en veulent plus !)

• Les participants remplissent et signent la brochure DSD.
Avant la plongée, un instructeur PADI: fait le briefing d’information sur l’équipement qu’ils utiliseront; explique les risques de la plongée, la respiration et l’équilibrage des oreilles, la vie aquatique, les limites du programme.

Puis, pratique des compétences suivantes à faible profondeur avec un instructeur PADI:

• La respiration

• Enlever et récupérer le détendeur

• Vider le masque

• Equilibrage des oreilles

• Signes de communication

• Enfin conduire les participants sur le site de plongée

Crédit pour les cours PADI Scuba Diver et PADI Open Water Diver .

Si votre participant a fait la plongée milieu naturel, il peut être crédité de celle ci pour le Scuba Diver ou Open Water Diver – Un bon encouragement pour votre plongeur à en faire plus! Revoir le manuel de l’instructeur PADI pour plus de détails et d’informations sur le DSD instructor guide.

DSD – pourquoi vous devriez utiliser ce programme ?

Bien que la conversion de DSD vers un PADI Scuba Diver ou un PADI Open Water Diver diffèrent entre les marchés intérieurs et marchés côtiers, il a été vérifié (et c’est toujours le cas) que le bon déroulement d’un programme PADI DSD apporte de nouveaux clients. Avec l’introduction de la nouvelle expérience DSD en 2002 la conversion de nouveau plongeurs a augmenté à 8,5% dans les principaux marchés européens. En régions tropicales, la conversion est inférieure, se situant entre 2,9 et 5%. La différence étant que le nombre réel de participants est beaucoup plus élevé, de loin, par rapport à l’Europe continentale. Qu’est-ce qui doit être pris en compte…

• Une expérience DSD est le programme le plus efficace pour générer de nouveaux clients, surtout si les centres se servent de plongeurs fraichement certifiés pour partager leur expérience à la fin des DSD. Nos standards nous permettent d’avoir un OWD ou AOWD qui contribue à la logistique du matériel utilisé dans le programme, à la motivation et l’enregistrement à la fin de la DSD.
(Ils ne peuvent pas contrôler, être utilisé comme un assistant ou conduire en aucune manière l’expérience ou l’un de ses éléments.) L’enregistrement est très souvent près de 80%.

• Une analyse plus approfondie des centres de plongée en Allemagne datant de 2006 a confirmé que le DSD est crucial pour la bonne santé d’une entreprise. Les centres qui conduisent les DSD expérience et font une promotion active de l’Open Water Diver au cours de l’expérience trouvé un accroissement significatif de leurs activités.

• Dans un environnement côtier, parfois le programme est uniquement sous la forme d’un rapide “avantage” et il n’y a pas de suivi qui se fait à la fin de l’expérience. Dans les stations où la conversion est mise en œuvre non seulement au cours de l’expérience mais aussi à la fin du programme, l’enregistrement vers un PADI Scuba Diver ou PADI Open Water Diver est de l’ordre de 70%.

• Amusez-vous, et en utilisant correctement le programme vous permettra de créer de nouveaux plongeurs.

Ici on plonge !

Quand au gré de mes visites j’entends parler de tel ou tel centre de plongée, j’ai parfois l’impression que certains se résument caricaturalement a un garage mal rangé ouvert a la belle saison, devant lequel un moniteur fatigué et de mauvaise humeur tiendrait un panneau “ici, on plonge !”.
Bien sur ce n’est pas la réalité, mais a bien y regarder, certains croient encore possible de créer un centre de plongée professionnel pour moins de 50 000€ ! Alors évidemment les notions d’accueil, de marketing ou juste les rapports humains peuvent se trouver a hauteur de cet investissement lequel sera évalués par les clients comme…un peu juste.

L’investissement n’est pas uniquement financier mais aussi humain, et si le premier est faible, le second doit compenser sinon nous sommes face a un problème. Bien sur si le premier est conséquent, l’aspect humain ne peut pas se réduire a une prestation minimum sinon nous sommes a nouveau face a un problème !

Mais que l’investissement soit faible ou conséquent, le but est bien de le faire fructifier, sinon pourquoi l’avoir fait? Il est donc logique de tout mettre en oeuvre pour avoir des ventes de formations qui représentent une marge plus correcte que les explorations.

Si l’on parle de chiffre d’affaire, nous devons parler ventes et marketing. Que se passe t il dans d’autres secteurs d’activités ? J’en prends 2 au hasard auquel j’ai été confrontés récemment, un Mac Donald et une salle de sport “remise en forme”…

Le premier, tout le monde connaît, et je sais a l’avance ce que je veux. mais en attendant mon tour je découvre la nouvelle spécialité, un sandwich au goût asiatique qui fait frémir mes papilles
et lorsque viens mon tour, ma commande est différente de celle que j’avais en entrant. En outre, le serveur me présente une formule dessert qui me séduit et je me laisse tenter.

Résultat des courses, je savait ce que je voulais alors pourquoi ais je sur mon plateau quelque chose de différent?

La salle de sport m’a ouvert ses portes pour me donner un rendez vous personnalisé avec un coach…serais je devenu un VIP ? quelle est cette reconnaissance que l’on me donne sans que je l’ai demandée?

Je reviens donc une seconde fois et la pendant 35 minutes, un jeune moniteur me conseille sur ce qui lui parait le plus adapté pour moi. Il a pris en compte mes points forts ou faibles et fait l’évaluation du coût (on ne présente plus les tarifs). En attendant, il me présente la salle, me fait rencontrer des adhérents et adhérentes forts sympathiques, souligne les points forts de leur établissement. Je reçois alors ” l’évaluation financière” et me retrouve avec un an d’abonnement, moi qui voulait juste faire 3 mois “pour voir”.

Ces 2 exemples soulignent l’importance du marketing et dans les centres de plongée qui rencontrent le succès, il est bien intégré. Le DSD est le moment parfait pour qu’a son terme, une évaluation du client aboutisse a un plan de progression. Il peut s’agir d’un OWD DUP ou NITROX ou encore d’une participation au Master Scuba Diver Challenge, mais la meilleure preuve de cela, c’est simplement de se rendre compte que sur notre territoire, le double des certifications PADI est réalisé hors frontières, dans des structures PADI qui vont tout mettre en oeuvre pour faire d’un touriste un client profitable.

Partager notre passion, donner de l’envie, de la considération, de la reconnaissance sont la base de notre métier mais ne suffisent pas faire fonctionner une entreprise. Si l’on ne s’intéresse pas a ce client potentiel, a qui il est, a quoi il fonctionne, a pourquoi il a poussé notre porte, alors notre réponse ne sera pas adapté et nous n’aurons pas rempli notre rôle de commerçant.

La valeur de quelque chose est différente de son prix, et nous ne sommes pas a la place du client qui est le seul juge de cela.

N’oublions jamais, surtout lorsque les temps sont difficiles et que les gens ont le sentiment d’avoir un travail et une vie sans intérets, que notre activité est porteuse de rêve et de changement de vie.
Notre passion nous permet des rencontres incroyables avec une faune aux extremes de ce qui se fait sur la planète en terme de taille ou de danger et avec des perspectives professionelles bien réelles.
Leurs réunions de travail et les notres n’ont rien en commun, pas meme le costume, et pas besoin de s’offrir un voyage orbital pour vivre l’experience de l’apesanteur, quand elle constitue notre quotidien.
Ce que les anglo saxons savent faire et que nous devons apprendre, c’est parler de la plongée, de tout ce qu’il y a autour, de ce qu’elle procure, des moments partagés lors des cours, de la découverte de soi, des challenges et des émotions, bref de ce qui a de la valeur et rend vivant.

Je vous concède que c’est long a mettre sur le panneau de mon moniteur fatigué, mais alors ce seront les touristes qui diront “Bon, alors! On plonge?”.

Bienvenue !

Ce blog a été créé pour les professionnels PADI qui travaillent sur la France, Belgique et Suisse francophone.
Le but de ce blog est de donner un espace aux membres PADI pour :
. Découvrir de nouvelles idées
. Créer de nouveaux emplois
. Prendre connaissance des nouveautés PADI
. Partager les réussites

La lecture de ce blog est loin d’être obligatoire comme le training bulletin l’est, mais nous espérons que vous trouverez ici suffisamment de choses intéressantes pour avoir envie de le visiter régulièrement.
Nous sommes convaincus que les membres PADI que nous servons sont parmi les plus travailleurs et les plus innovants de cette industrie. Vous nous inspirez continuellement et nous pensons que de grandes choses sont possibles quand la création est partagée.

Vous pourrez utiliser le moteur de recherche en haut a gauche de chaque page pour trouver les articles correspondant a votre demande. Par exemple si vous cherchez des articles sur les DSD, vous n’avez qu’a taper ces trois lettres pour obtenir la série d’articles correspondant a votre besoin. N’importe quel mot peut être utilisé comme fun ou bénéfices, mais je ne peux pas vous garantir d’avoir une réponse a chaque fois !

Quelques règles pour vos commentaires :
1/ les questions urgentes ou concernant votre compte ne devraient pas figurer comme commentaire mais être envoyées au service IRRA pour les centres [email protected] ou au service membre pour les individuels [email protected]
2/ un enregistrement n’est pas requis pour que vous postiez un commentaire. Toutefois si vous écrivez anonymement et souhaitez une réponse, merci de nous communiquer votre numéro de membre PADI.

Bienvenue !

Cordialement,
Pascal

des DSD en milieu protégé efficaces !

De nombreux centres me parlent de leur difficulté a convertir des DSD en Scuba Diver ou Open Water Diver. Il n’y a sans doute pas de recettes miracle pour assurer 100% de réussite mais les quelques recommandations suivantes collectées lors de mes visites dans différents endroits doivent vous aider a sérieusement accroître vos taux de conversion DSD/COURS.

Le premier point important, si vous décider d’offrir des DSD est d’établir un bon ou “voucher” qui porte la valeur marchande de ce que vous offrez. Vous éviterez ainsi le raccourci mental “ce qui est gratuit ne vaut rien”. Je vous recommande également de mentionner des limites telles que “non remboursable en espèces” ou ” non transférable sur d’autres cours ou plongées” afin d’éviter les abus.

Ces vouchers pourront ainsi être distribués aux hôtels ou aux entreprises car vous faites alors un cadeau de valeur aux clients et employés de ces établissement et qui refuserait de recevoir un cadeau ?

Lors de votre session DSD, il conviendra d’être organisé en 2 équipes afin de définir les rôles et objectifs de chacun, plutôt que de partir sur de l’improvisation qui ne laisse pas forcément la meilleure impression :

SURFACE : il faut utiliser les compétences de chacun au mieux et donc placer les “vendeurs” qui seront chargés de faire les briefings, veiller au remplissage des pamphlets DSD “réf K111”, prendre en photo chaque participant. En outre si les vendeurs parlent de formation, ayez des kits a proposer pour que les clients puissent mettre un pied dans l’étape suivante.

Veillez a disposer de serviettes pour ceux qui ont oublié la leur, des boissons chaudes et fraîches, si possible créer un coin privatif autour d’une table pour la présentation post DSD de la suite possible.

Il est important d’avoir des photos de chacun et d’inviter les participants a retirer celles ci le lendemain, au centre de plongée. Pourquoi le lendemain ? parce que si la vente n’est pas conclue le jour même a la piscine, il vous reste une chance possible lors de la visite du lendemain.

Si vous remettez des certificats, je vous recommande de créer une petite cérémonie de remise des certificats qui est valorisante pour le participant.

Le besoin de reconnaissance est primordial chez un client.

DANS L’EAU : la aussi l’objectif doit être clair et doit consister a donner du plaisir. il faut aider la personne a s’équiper et lui rendre cette partie facile. pensez a vous munir de jouets sous marins qui permettront aux plongeurs de jouer avec et de s’occuper sous l’eau.

Évoluez tout d’abord en eau peu profonde pour familiariser avec la respiration. respectez le rythme de chacun car cela peu demander plus ou moins de temps.

Souvenez vous que de grosses sessions de DSD seront plus difficiles a organiser car les encadrants sont souvent échaudés par des DSD qui s’enchaînent tout au long de la journée. Vous devrez pensez a trouver le moyen de les motiver pour qu’ils permettent a d’autres de vivre une expérience qui peut changer le cours d’une vie.

Enfin, évoluez doucement vers une eau plus profonde. La clé de la réussite est de faire de cette immersion une expérience réjouissante et agréable mais bien que cela apparaisse évident, de trop nombreux jeunes instructeurs pensent que plus = mieux. Je voudrais la encore vous recommander d’eviter de tout de suite enseigner le vidage de masque. En effet il ne s’agit pas d’un milieu protégé OWD mais juste d’un DSD. En clair, plus on mets de chose plus on se crée des obstacles a surmonter sur la route du succès.

Ils doivent équilibrer leurs oreilles correctement et garder le sourire tout le long de la séance en étant détendus. lorsque ce résultat est obtenu, je dirais que le DSD peut se terminer avec un débriefing positif et sincère de l’instructeur.

Les participants sont accrochés et susceptibles d’être dans les meilleures conditions pour signer un cours SD ou OWD.

Vous devriez donc être prêt a sortir de l’eau pour rejoindre l’équipe surface, signer les pamphlets et enregistrer les DSD on line.

Je vous rappelle que le bénéfice d’un enregistrement DSD on line est double :

par tranche de 100 DSD enregistrés un centre IRRA bénéficie d’une remise de 5% sur son adhésion annuelle et l’instructeur qui a fait le baptême bénéficie d’une spécialité instructeur offerte (valeur 70 euros) de son choix.

En outre, vous contribuez a créer de nouveaux plongeurs puisque nous pourrons relancer les participants et les inciter 3 fois dans les 12 mois qui suivent leur DSD a continuer leur formation avec vous !